10 conseils pour gagner ton prochain hackathon

écrit par Marie Last updated on mars 9, 2017

Published on 20 février 2017

hackathon

Bonjour à tous !

En 2016, j’ai participé à mes premiers hackathons à vie. En déménageant à Montréal, j’y ai découvert une belle communauté autour de la technologie où des évènements ont lieu tous les mois.

J’ai beaucoup appris lors de tous ces hackathons. SlackathonMTL a particulièrement été un défi plus grand pour moi et mon équipe. C’est celui où j’ai le plus appris quant à ce qui doit être fait avant et pendant un hackathon afin que ce soit un évènement réussi pour tous les membres de l’équipe. Je vous laisse lire l’article si vous désirez connaître tous les détails.

Conseils pour réussir un hackathon

Avant l’évènement

1. Préparer son Trello ou PowerPoint
Parfois, il est possible de se préparer un minimum avant l’évènement. Sans écrire la moindre ligne de code, bien sûr! Lorsque c’est possible, organisez et assignez chaque tâche à un membre de l’équipe. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un logiciel comme Trello. J’ai déjà participé à un hackathon qui possédait un volait marketing : préparer un template pour un PowerPoint aurait pu être très utile! Cette étape est facultative. Mais cela vous donnera une très bonne longueur d’avance sur les autres équipes. Le jour venu, vous économiserez beaucoup de temps. Aussi, chaque personne peut faire des recherches afin de savoir comment réaliser les tâches qui lui sont assignées (voir point suivant!)

 

2. S’informer à l’avance des technologies que vous utiliserez
Si vous faites cette étape, cela peut vous économiser encore une fois de nombreuses heures d’essais et erreurs! C’est ce qui peut vous permettre de gagner et de franchir une étape de plus dans l’accomplissement de votre application. Souvent, lors d’un hackathon, nous choisissons des technologies que nous ne maîtrisons pas encore tout à fait – ou pas du tout. C’est parfait, mais c’est encore mieux si on ne commence par à apprendre la base du langage la journée même.

 

3. Installer son environnement de travail avant
Dernièrement, j’ai codé en nodejs et je me suis rendue compte pendant l’évènement que mon NPM était mal configuré. J’ai perdu au moins un bon 2 heures à faire fonctionner NPM pour pouvoir installer convenablement les dépendances de mon projet… Ne faites pas la même erreur que moi!

 

4. Faire un brainstorm et trouver son idée avant le début
Lors de mon dernier hackathon, je crois que les équipes qui ont appliqué ce conseil sont celles qui ont été qualifiées parmi les 6 meilleures. Trouver une idée révolutionnaire avant la journée fatidique est peut-être le conseil le plus important de cette liste. J’ai perdu BEAUCOUP d’heures pendant mes hackathons à chercher une idée, puis à changer encore et encore. Par contre, à certains évènements, des commanditaires sont présents et peuvent proposer des défis avec un prix à gagner. Alors, ça se peut que vous changiez d’idée afin de participer à ce type de concours, mais au moins vous aurez toujours une idée de rechange.

 

5. Emmener tout ce qu’il faut pour survivre 24 heures
Lorsque je vais à un évènement, j’apporte tout : oreiller, couverture, bouteille d’eau et thermos pour le café ainsi que quelques collations. Même si je ne dors jamais, je suis toujours très heureuse d’avoir apporté ces objets, car comme ça je suis à l’aise pendant la nuit. Aussi, certaines fois des douches sont disponibles. Vous pouvez alors emmener une serviette et autre nécessitée. J’apporte aussi toujours plusieurs t-shirts, car lorsqu’on reste éveillé pendant 24 heures pour coder, ça fait du bien. Aussi, les évènements durent beaucoup plus que 24 heures, car après cela prend parfois jusqu’à 12 heures avant les présentations aux juges, la cérémonie de fermeture et l’annonce des gagnants. Mon amie Kim a écrit une liste complète sur ce qu’on doit apporter à un hackathon!

 

hackathon

We are working hard

Pendant

6. Se fixer de petits objectifs réalisables 
C’est très dangereux de viser trop haut, vous pourriez terminer avec une application qui n’est pas du tout fonctionnelle. Fixez-vous de très petits objectifs. Il est plus facile de viser un petit produit fonctionnel et de travailler ensuite pour y ajouter des fonctionnalités. Au début d’un évènement, et particulièrement lors d’un brainstorm, les idées peuvent aller très loin et être complexes. Par contre, une fois le brainstorm terminé, il est important de ne pas oublier que vous disposez de seulement 24 heures. Soyez réalistes ! Aussi, plus le temps avance, plus vous êtes fatigués. De petits bugs qui vous prendraient 10 minutes en temps normal peuvent prendre 1h lorsque vous codez depuis 12 heures.

 

7. Faire des réunions régulièrement
C’est essentiel afin de connaître le progrès des membres de son équipe. Il est bien de se fier aux heures de repas pour faire ces réunions, et un peu plus au besoin. Pour un hackathon qui commence vers 9h, de bonnes heures de réunion seraient : 12h, 14h, 18h, minuit, 3h, 6h, 8h. Cela permet de réorienter les tâches et les objectifs de votre application lorsqu’il y a eu des problèmes. Vous pourrez ainsi décider des tâches restantes en fonction du temps qu’il vous reste puisque but reste toujours de fournir une application fonctionnelle. De plus, à chaque réunion, fixez-vous une liste des tâches qui devront être terminées avant votre prochaine rencontre et évaluez si ces tâches ont pu être atteinte par l’équipe. C’est le secret afin d’aboutir à un produit un minimum terminé.

 

8. Utiliser GitHub pour gérer les versions de son code
Cela peut paraître évident pour certains, mais j’ai encore vu des gens être capables de se passer de Git! Si vous êtes fatigués et faites quelque chose de tout croche dans votre code, il vous sera facile de revenir en arrière et supprimer un commit. Gardez en tête que vous ne faites jamais trop de commits! Dans mon dernier hackathon, nous avons passé 6 heures sans committer. Grosse erreur que nous avons regrettée à la fin lorsque nous avons terminé avec une application remplie de bugs à cause d’une mauvaise manipulation des commits! 😉

 

9. Prendre des pauses & profiter des workshops = réseautage 
Un gros avantage à participer à des hackathons est l’occasion d’apprendre de nouvelles technologies et rencontrer de nouvelles personnes. Pour ce faire, il est super important de prendre des pauses, parler aux équipes autour de soi et participer aux ateliers organisés!

 

10. Maintenir une énergie positive dans son équipe
Il est primordial que tous les membres de l’équipe soient de bonne humeur en tout temps. Tout le monde sera très, très fatigué à la fin de l’évènement. Ça fait partie des joies de faire un hackathon. Par contre, il faut respecter cette fatigue et ne pas se disputer inutilement avec ses amis. Si les esprits s’échauffent, un câlin de groupe réglera tous vos problèmes (je parle d’expérience) !

hackathon

 

Et voilà, c’est tout !

Selon vous, ai-je oublié des points importants, ou tout est là? 😉

Vous pourriez aimer

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.