Conférence sur la Diversité en Ingénierie 2016

écrit par Marie 13 mars 2017

Conférence Diversité Ingénierie

Bonjour à tous !

La fin de semaine du 19 et 20 novembre, j’ai eu la chance d’assister à la Conférence sur la Diversité en Ingénierie qui s’est déroulée à Montréal. L’évènement avait lieu du 18 au 20 novembre, mais je n’y ai été que le 19! C’est donc mon expérience sur ce samedi que je vous raconterai! De toute manière, c’était la journée la plus intéressante! ;))

Je n’y ai été que le 19, car le billet a été fourni à mon club étudiant Les Ingénieuses. Ainsi, nous avons décidé d’en faire profiter le plus de membre possible et nous nous sommes échangé le billet.

Samedi 19 novembre 2016

Lieu de l’évènement

De 8h à 9h, la journée s’est commencée avec une présentation de Vanessa Cherenfant. Celle-ci a donné une présentation vraiment très intéressante à propos de la diversité en ingénierie. Elle nous a raconté son parcours depuis sa graduation de l’école Polytechnique. Haïtienne et femme en technologie, elle mène un double combat. Aussi, elle a fondé le club étudiant Polycultures en 2005 à son université afin de promouvoir la diversité au niveau de la culture. Le club existe encore aujourd’hui, 12 ans plus tard!

 

À 9h, un atelier sur l’anti-oppression. Une phrase qui m’a marquée est « vous valez beaucoup plus que votre productivité ». Elle nous a fait réfléchir sur une situation d’oppression qui a pu nous arriver et ensuite nous a poussés à identifier le nombre de discriminations qui se cachaient derrière cet évènement. Elle nous a ensuite parlé d’intersectionnalité. Cela veut dire qu’on ne peut étudier le sexisme, le racisme ou l’homophobie séparément. Ils ne peuvent être entièrement expliqués seuls. Par exemple, une femme noire doit affronter le fait d’être une femme dans un monde d’hommes, mais aussi qu’elle est noire. Les deux sont mains dans la main et ne peuvent être séparés.

 

Un point négatif des conférences était que certaines salles étaient petites et faites en longueur. Aussi, le corridor pour se rendre entre chaque salle de conférence était très étroit. Ainsi, comme j’arrivais à peu près toujours à la dernière minute, je me retrouvais assise au fond de la salle. À ne rien voir sur le PowerPoint, et à avoir une colonne devant moi, m’empêchant d’avoir un contact visuel avec la personne donnant la conférence. Un peu dommage!

 

Conclusion

Ainsi, j’ai passé une très belle journée. Cela a été vraiment très agréable de rencontrer de futures ingénieures qui viennent de partout au Canada! Nous avons pu échanger et tisser des liens entre nous. Je suis très contente que mon université nous ait permis de participer à un évènement d’une telle envergure. Il est très important que nous ayons été présents!

J’ai trouvé très intéressant que l’université de Victoria organise des matchs de soccer amicaux toutes les semaines pour que les différentes promotions (relativement petites) puissent apprendre à mieux se connaître en jouant ensemble! Un excellent moyen pour que tous les étudiants et étudiantes se sentent bien dans leur milieu universitaire.

Vous pourriez aimer

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.