Mon opinion sur Les Figures de l’Ombre (Hidden Figures)

écrit par Marie Last updated on août 21, 2017

Published on 9 janvier 2017

Hidden Figures

J’ai participé à un concours sur la page Facebook de Ladies Learning Code – Montréal Chapter, et j’ai gagné une paire de billets afin d’assister à l’avant-première de Hidden Figures, ou les Figures de l’Ombre! Comme j’ai eu la chance de visionner ce film avant même sa sortie au Canada et aux États-Unis, je me suis que j’allais vous partager mon appréciation de ce film.

Synopsis

Ce film, inspiré d’une histoire vraie, raconte l’histoire de l’Afro-Américaine et mathématicienne Katherine Johnson ainsi que deux de ses collègues, Dorothy Vaughan et Mary Jackson. Elles ont aidé la NASA à gagner du terrain dans la Course vers l’Espace. En utilisant leurs calculs, John Glenn est devenu le premier astronaute américain a effectuer un tour d’orbite complet de la Terre.

Critique de Hidden Figures

Il y a plein d’éléments de la période de ségrégation que j’avais oublié au fil des années. Vous souvenez-vous que les noirs devaient utiliser les toilettes leur étant assignées, s’asseoir dans leur section au fond de la classe et ne participaient pas aux « meetings » importants des hommes blancs? Ils ne pouvaient même pas emprunter les mêmes livres que les blancs à la bibliothèque de quartier…

Ce film m’a émue au plus haut point. Ce n’est pas un film triste, au contraire, c’est un film rempli d’espoir. Mais à deux reprises, j’avais quand même les larmes aux yeux en constatant à quoi avaient affaire les femmes noires à cette époque.

 

Actrices

Hidden Figures

À partir de la droite: Mary Jackson (Janelle Monae), Katherine Johnson (Taraji P. Henson) et Dorothy Vaughan (Octavia Spencer)

 

Les actrices principales sont toutes trois très douées. Les trois femmes travaillent pour la NASA. Mary Jackson est une mathématicienne et ingénieure aérospatiale. Elle a milité afin d’être acceptée à l’Université de Virginia afin de passer du statut de mathématicienne à celui d’ingénieure. Cette université était pour les blancs, alors elle a dû passer devant un juge de la ville de Virginia afin qu’on lui accorde le droit d’assister aux cours du soir.

Katherine Johnson est une physicienne et mathématicienne qui est grandement reconnue pour sa contribution à la NASA. Elle a notamment calculé les trajectoires de la navette Apollo 11, avec John Glenn à bord. Quant à elle, Dorothy Vaughan est une mathématicienne qui a été la première femme afro-américaine à être superviseure.

Ainsi, le film se déroule dans les années 60 et nous suivons l’évolution de leur vie personnelle, mais surtout les carrières des trois femmes. Je ne vous en dirai pas davantage afin de ne vous dévoiler aucune surprise.

C’est un film dont je vais me souvenir. J’ai conseillé à tout mon entourage d’aller le visionner !

Achetez le film

Si vous achetez quelque chose sur Amazon via le lien ci-dessous, j’obtiendrai une commission. Cela ne vous coûtera rien de plus. Tout l’argent amassé me sert à payer l’hébergement de mon site web ainsi que l’achat d’une caméra afin de créer des vidéos YouTube. Merci d’avance pour votre aide!

 

En conclusion

Je n’ai que des bons mots pour ce film marquant. Et vous, avez-vous vu le film? Qu’en avez-vous pensé? Si ce n’est pas le cas, irez-vous le voir?

 

Références

  1. Mary Jackson, Page Wikipédia, consultée le 5 janvier 2017.
  2. Katherine Johnson, Page Wikipédia, consultée le 5 janvier 2017.
  3. Dorothy Vaughan, Page Wikipédia, consultée le 5 janvier 2017.
  4. Synopsis du film traduit de la page Wikipédia, consultée le 5 janvier 2017.

Vous pourriez aimer

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.