Slackathon MTL 2016

écrit par Marie Last updated on mars 9, 2017

Published on 8 juin 2016

Slackathon Logo

Alors que j’écris cet article, je suis réveillée depuis 36 heures et je n’ai pas dormi une seule minute. J’ai participé à mon troisième hackathon en 4 mois. Wow ! Je n’avais pas réalisé que c’était en une si courte période de temps.

L’évènement se déroulait à Montréal, dans les bureaux de GSoft. Un 5 à 7 était organisé vendredi soir afin de terminer la formation des équipes. Par contre, la programmation commençait à partir de 9h30 samedi jusqu’au dimanche matin, même heure. C’est la troisième fois que je me rends chez GSoft. C’est spécial de ne pas travailler là-bas et pourtant je sais très bien comment m’y rendre!

Je viens de rentrer chez moi après 24 heures de programmation intense. Ce fut un meilleur hackathon sur ceux de Concordia et McGill. Pourtant, Concordia était très, très difficile à battre !

J’ai découvert cette compagnie lorsqu’ils ont annoncé la tenue de cet évènement. Elle est hors du commun! On m’en a déjà parlé avec les termes « esprit d’entreprise de Google, mais à Montréal ». Je vous laisse découvrir par vous-mêmes ce que j’entends par là avec les hashtags #yesimatwork qui sont très populaires sur les réseaux sociaux.

Le thème du SlackathonMTL

Pour la première fois, je participais à un évènement avec un thème imposé et très précis : créer un robot slack permettant d’améliorer le bonheur ou encore la productivité des employés.

Ce hackathon était un peu différent des autres. Il y avait une grande partie marketing et design qui était prise en compte lors de l’évaluation des équipes. C’était même plus important sinon égal à la qualité du code qui devait être produit.

Mon équipe

Pour ce hackathon, je me suis mise avec une nouvelle équipe de 4. Je n’avais jamais fait d’évènements comme celui-ci avec eux, mais cela a été une très belle expérience que j’aimerais beaucoup reproduire. Nous nous complétions très bien!

 

Notre projet

L’idée pour notre projet nous est venue la veille de l’évènement! Nous avons eu l’idée de faire un robot qui demande chaque matin aux employés de l’entreprise s’ils veulent aller faire une marche aujourd’hui. D’après les réponses positives recueillies, le robot s’occupe de joindre 2 personnes ensemble et de les inciter à aller prendre une marche à l’extérieur. Les employés peuvent décider eux-mêmes le moment où ils vont marcher en annonçant au robot qu’ils désirent prendre leur pause.

Comment l’idée nous est venue

Lors de nos stages en entreprise, nous avons remarqué que les seules personnes qui prenaient des pauses de façon régulière étaient les fumeurs. Nous avons compris que leur avantage sur les autres est qu’ils ont une excuse en béton pour prendre des pauses, socialiser. Et on constate que se déconnecter du travail pendant 15 minutes permet de mieux y revenir et de gagner en productivité.

Alex The Robot

Alex Le Robot

Pourquoi prendre des pauses ?

  • Augmente la productivité
  • Diminution du stress
  • Meilleure santé physique

Les bienfaits d’Alex

Alex vous aide à assurer la productivité des employés en les encourageant à prendre des pauses régulières et efficaces. Plus besoin de fumer pour avoir une raison de prendre une pause !

 

Ce que j’ai appris

Tellement, tellement de choses. C’est l’évènement où j’ai le plus appris. C’est celui où j’ai été en mesure de prendre ma place dans l’équipe et ai été en mesure d’avoir un rôle bien défini. J’étais en charge de l’implémentation de l’interaction entre l’utilisateur qui souhaite aller marcher et celui qui reçoit la requête. Cela m’a amenée à coder en NodeJS, ce que je n’avais pas fait auparavant. Je n’avais pas fait de JavaScript sérieusement non plus. Aussi, j’ai créé la landing page de notre projet en utilisant Jekyll. C’était mon deuxième projet Jekyll, mais j’ai eu plusieurs problèmes. Le thème que j’ai choisi était plus compliqué à adapter selon mes besoins puisque la documentation était inexistante.

 

Leçons pour les prochains hackathons

Ce serait vraiment de penser à une idée avant le début du hackathon. C’est ce qui fait toute la différence. Cela permet de commencer plusieurs choses avant le jour J : le repo github, le trello pour faire la liste de tâches de chacun. Plus important, ça permet d’acquérir les connaissances nécessaires à la bonne réalisation du hackathon avant de devoir le faire pendant que le temps est compté et s’écoule trop rapidement.

 

Retrouver ce projet

Sur GitHub ou DevPost! La landing page sur GitHub.

 

Photos

Les photos professionnelles prises lors de l’évènement ne sont pas encore disponibles. J’éditerai l’article lorsque ce sera le cas!

2 commentaires
1

Vous pourriez aimer

2 commentaires

Aleksandra 21 juillet 2016 - 2:55

Slack is probably the single most unproductive thing I spend my work time on 😉 (cannot resist these #catfacts!)

Reply
Marie 22 juillet 2016 - 11:04

Yes, like a lot of people actually! These giphy are also very addictive! Thanks for your comment!

Reply

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.